Donc l autresoir,...la voiture s est immobilisée à cheval sur les voies de circulation, warnings, une voiture arrive, je bondis avec de grands gestes, derrière ma voiture.

Le véhicule ralentit, se faufile précautionneusement entre le trottoir et ma voiture (enfin celle de mon compagnon)je me penche, il baisse sa vitre « « excusez moi, elle s est arrêtée alors que je sortais de la residence pour me mettre sur cette voie et s’est immobilisée, et veut pas bouger. J y peux rien. Ça vient juste de se produire »

le conducteur ,habitant du village,y avait un commerce. Nous nous connaissons un peu. Il demande des détails.. « les freins sont peut être gelés. Vous voulez que j essaie ? »

 »oui oui « 

Apres deux essais infructueux il affirme »la vous avez un sérieux problème,les vitesse passent, mais la voiture reste bloquée. Peut être la boite de vitesse qui a lache.

Je vais vous la pousser , qu elle soit rangée le long du trottoir 

« oui merci ,je vais vous aider » Il a décliné mon aide et tout fait tout seul

Si vous voulez je vous ramène chez vous

non merci je vais appeler Jean Michel. Merci encore.

j appelle...fils chéri décroche ..pleurant a « gros bouillon » je hurle « la voiture n avance plus, nous sommes dans la rue avant le stade, après chez ....., gros problème,peut être la boîte foutue d après M P.... qui m a aidee car elle était immobilisée sur les deux voies »

 

« on arrive,je monte chercher papa, et on vient »

 

Je raccroche, je crie ma colère seule dans la nuit ...

j ai encore pete la bagnole, npus ne l avons que depuis deux ans et demi, c est toujours moi qui les casse ...etc etc.

Ca ne sert à rien de braire puisque je suis seule, je sais, mais le self contrôle est en panne,foutu, comme la voiture....je pleure en criant contre moi, le destin,.....

Et la crise d asthme commence, prend de l ampleur, je suis pliée en deux le long de la voiture, et me dis 

 »et en plus je vais claquer sur le trottoir,dans la nuit noire ,entre les deux seuls lampadaires qui sont en panne, avant que les mecs arrivent »

 

a suivre ,car je suis en vie