un été extra

la canicule j ai aime

il faut dire

. Retraitée tu prends ton temps pour faire ce que tu veux quand tu veux

. L apres midi, sous le tilleul, dans un fauteuil, regardant la télévision ou un livre en main...

. une maison petite et qui n a pas été rénovée comme envisagé lors de l achat pour cause de manque d argent

MAIS

 

. Aussi bien le salon que la cuisine salle à manger ont chacun deux fenêtres « traversantes » (merci Stéphane plazza je ne connaissais pas ce terme)

.   Vivant  en campagne nous dormons  omets et Fenêtres OUVERTS. Même lorsqu il faisait 30/32 dehors nous avions 25/26 dedans, en fin de journee  C est chaud mais supportable et avec les fenêtres « traversantes «  on sentait une circulation d air. Et le matin, avec tout grand ouvert toute la nuit, les pièces étaient à 22 /23 ce qui était très agréable

Et l eau de la pataugeoire était à 29 degrés!!!! Une bénédiction. Le plaisir a l état pur

merci mon dieu

enfin je n étais vêtue (pas de voisins à proximité, pas de passant sur la route) que d un maillot de bains une pièce et d un grand paréo )

 

les courses alimentaires (vêtue correctement tout de même) effectuées tôt le matin,ça allait (et une fois par semaine , ce n est guère compliqué)

 

les 2/3 matins ou je fais 3 h d aide à la personne ...une rigolade 

je voyais bien , ne serait ce que lorsque nous amenons ou récupérons fils cheri dans Limoges qu en ville , les voitures, l asphalte, le 32/33 de ma campagne était devenu 35, et le ressenti était différent ,plus étouffant . Quand ca dure toute la fournée ce n est pas la même chanson. Et quand tu travailles, que tu as des enfants, des obligations, des horaires.....c est bien plus difficile à supporter

 

mais pour moi j incorporai « merci mon dieu, et que ça dure encore quelque temps « a ma prière du soir